Quand le télétravail redynamise les territoires grâce aux télécoms

Quand le télétravail redynamise les territoires grâce aux télécoms

#Internet et réseaux 15/03/2017

Et si les zones blanches n’étaient plus un handicap pour développer les nouvelles formes de travail ? C’est tout le pari du réseau Relais d’entreprises mené par Dominique Valentin, son président et fondateur. Un projet rendu possible par les télécoms. Entretien.

Pourquoi avoir fondé le réseau Relais d’entreprises ?

Dominique Valentin : Nous sommes partis d’un constat : sur certains territoires, la connexion Internet peut se révéler insuffisante pour travailler de chez soi. Or, ces zones blanches ou grises ne peuvent être les laissés-pour-compte des nouveaux modes de travail. En effet, selon l’institut Ipsos, 65 % des Français souhaitent pouvoir télétravailler. Il n’y a pas de raison pour que seuls les citadins en profitent ! D’autant que les gains sont tangibles : économie de locaux, diminution des temps de trajets, protection de l’environnement, etc.

Nous avons donc eu l’idée, dès 2012, de créer de petits espaces de télétravail, des « relais d’entreprises » de quelques bureaux flexibles, dans lesquels salariés et indépendants peuvent travailler, d’un à cinq jours par semaine. C’est un peu le principe du lavoir de village adapté au numérique et aux temps modernes !

Notre combat consiste donc à rééquilibrer les territoires. En ouvrant ces espaces, nous dynamisons des centres-villes ruraux abandonnés, par exemple. Un cercle vertueux pour tous.

Les avantages du télétravail

68
MIN
Pour les salariés :
Les trajets domicile-travail prennent jusqu’à 68 minutes par jour pour les Franciliens. La moyenne française tourne autour de 50 minutes, selon le ministère du Travail. Pour les salariés, le télétravail représente donc un gain de temps, de sérénité et donc de productivité.
40 000
EUROS
Pour les entreprises :
Expérimenté au sein du conseil général du Val-d’Oise pour 35 agents publics, le télétravail a fait économiser plus de 40 000 euros à la collectivité. En cause ? Moins de transport, moins d’énergie (chauffage, ordinateurs, serveurs, etc.) et un gain de flexibilité (en cas de grève des transports, d’intempérie, etc. les salariés restent productifs). Ainsi, selon l’institut Alma Consulting Group, les entreprises ayant mis en place le télétravail voit l’absentéisme divisé par deux.

 

Vous parlez volontairement de « télétravail » et non de « coworking ». Pourquoi cette distinction ?

Les relais d’entreprises favorisent le travail individuel. Pas besoin de créer de grands espaces ouverts pour « forcer » la collaboration comme c’est le cas dans les espaces de « coworking ». Les échanges se font d’eux-mêmes dès lors que l’on rassemble des salariés et des indépendants dans un même lieu. Notre mission consiste avant tout à privilégier des espaces individuels propices à la concentration.

Dominique Valentin

Le fait de se situer en zone blanche constitue-t-il un handicap ? En quoi le rôle du FAI professionnel devient-il primordial ?

En réunissant plusieurs bureaux et donc les moyens de plusieurs actifs, nous surmontons ce défi. Alsatis Entreprises nous a ainsi aidés à mutualiser les connexions pour disposer d’un lien Internet haut débit dans nos relais d’entreprises. Ce qui est trop cher pour un salarié ou un indépendant seul se révèle abordable pour un groupe de quelques actifs.

Avec un FAI professionnel et innovant comme Alsatis Entreprises, nous avons pu ouvrir plus de dix espaces de télétravail dans des zones blanches et grises de l’Hexagone (en Occitanie, en Auvergne, dans les Ardennes ou encore en Corse). Près d’une vingtaine de bureaux sont en cours d’étude et nous visons 300 relais d’entreprises d’ici 2020 tant le succès est au rendez-vous.

Les technologies à exploiter pour les entreprises voulant se lancer dans le télétravail

  • Les VPN. Les réseaux privés virtuels offrent un accès sécurisé au système d’information de l’entreprise. Un indispensable lorsque les ressources sont hébergées en interne.
  • Le Cloud. Les logiciels en mode SaaS deviennent indispensables pour un accès simple aux applications de l’entreprise.
  • Les outils de communication unifiée. Facilitant les échanges et la collaboration, ces outils comme Office 365 réunissent plusieurs fonctionnalités indispensables : agenda partagé, messagerie, partage de fichiers, etc.
  • Le firewall. Installer un pare-feu sur le réseau permet de sécuriser les flux entrants – et donc les données de l’entreprise.